Les différentes possibilités de financement

Financement des formations

Les différentes possibilités de financement

L’IESA multimédia vous conseillera pour obtenir le mode de financement le plus approprié à votre situation : étudiants, professionnels en reconversion…

A savoir : 

  • L’IESA multimédia est une des seules écoles multimédia à Paris proposant un cursus de 5 ans dont 4 peuvent être financés par le biais de l’alternance.
  • Les financements personnels sont également possibles et notre école est soucieuse de permettre aux candidats motivés de rejoindre ses promotions, ce qui explique que tous les milieux sociaux y soient représentés. 
  • Prêts étudiants négociés avec des organismes bancaires à des taux avantageux, échéanciers et facilités de paiement sont enfin proposés pour que la scolarité puisse être financée sereinement et que le coût de la formation ne soit pas rédhibitoire aux vocations.
  • Demandeurs d’emploi et salariés en reconversion professionnelle peuvent aussi bénéficier de modes de financements particuliers pour intégrer nos formations : pour les premiers financement avec le Pôle Emploi ou le Conseil Régional, pour les seconds, DIF ou CIF.

 

Formation initiale

Financement personnel et jobs étudiants

Sur les 5 années de notre cursus, 4 peuvent être suivies en alternance et leur coût n’est donc pas à la charge de l’étudiant. La première année nécessite par contre un financement. Les étudiants peuvent contracter un prêt étudiant comme détaillé ci-dessous. Par ailleurs nous avons mis en place un rythme de formation qui permet de concentrer les cours sur une demi-journée et ainsi de laisser du temps aux élèves pour développer une activité freelance ou pour avoir un job étudiant. Des partenariats existent avec des organismes spécialisés dans ce type d’emplois, pensés pour ne pas porter préjudice à l’apprentissage et permettre aux élèves d’être autonomes quant au financement de leur scolarité.

Conventions bancaires

L’IESA multimédia a signé des conventions de partenariat avec deux organismes bancaires, permettant aux futurs étudiants de bénéficier de prêts à taux préférentiels et de différents avantages.

Société Générale

Le Prêt étudiant OSEO de la Société Générale facilite l’accès des étudiants au crédit bancaire. Il permet aux étudiants majeurs de bénéficier d’un système de prêts bancaires garantis par l’Etat, sans caution ni conditions de ressources. Avec ce prêt, vous pouvez emprunter de 1 000€ à 15 000 € pendant toute la durée de vos études. La durée totale de votre prêt est de 9 ans maximum et un différé peut être mis en place.

Nous contacter pour plus de renseignements : Être appelé

Alternance - Le contrat de professionnalisation

Le contrat de professionnalisation s’adresse à tous les jeunes âgés de 16 à 25 ans révolus et aux demandeurs d’emploi âgés de 26 ans et plus. Son objectif est de leur permettre d’acquérir une qualification professionnelle et de favoriser leur insertion ou réinsertion professionnelle. Les bénéficiaires âgés de 16 à 25 ans révolus sont rémunérés en pourcentage du Smic selon leur âge et leur niveau de formation, les salariés âgés de 26 ans et plus perçoivent une rémunération qui ne peut être ni inférieure au SMIC ni à 85 % du salaire minimum conventionnel. Ce contrat ouvre droit pour l’employeur, pour certaines embauches et dans certaines limites, à une exonération de cotisations patronales de sécurité sociale. Des aides incitatives à la reprise d’emploi dans le cadre d’un contrat de professionnalisation peuvent être versées par l’Assédic

Alternance - Le contrat d’apprentissage 

Le contrat d’apprentissage est un contrat par lequel l’employeur s’engage à assurer à un jeune travailleur une formation professionnelle complète, dispensée pour partie en entreprise et pour partie en centre de formation. L’apprentissage a pour but de donner à des jeunes travailleurs ayant satisfait à l’obligation scolaire une formation générale, théorique et pratique, en vue de l’obtention d’une qualification professionnelle sanctionnée par un  diplôme de l’enseignement professionnel ou technologique. Source : www.emploi.gouv.fr

Le salaire de l’apprenti est variable selon son âge et l’année de formation.

Salaire d’un apprenti

-18 ans

18 à 20 ans

21 ans et plus

1ère année

25% du SMIC

41% du SMIC

53 % du SMIC

2ème année

37 % du SMIC

49% du SMIC

61 % du SMIC

3ème année

53% du SMIC

65 % du SMIC

78 % du SMIC

Barème de rémunération au 01/01/2012 : Taux horaire = 9,22€ / Smic mensuel (base 35h) = 1 398,37 €. Source : www.emploi.gouv.fr

 

Formation continue

L’ IESA Multimédia propose de nombreux parcours de formation d’un durée de 1 semaine à 1 an. Ces parcours de formations élaborés sur une base modulaire sont éligibles à tous les types de financement, CIF, CPF, CSP, Période professionnalisation, CFP, Formation hors temps de travail (FHTT)…. Les conseillers de l’IESA multimédia vous accompagneront dans l’élaboration de votre projet et dans le suivi administratif de ces dossiers 

Financer votre formation par un CIF (Congé Individuel à la Formation)

Le congé individuel de formation (CIF) est le droit de s’absenter de son poste de travail pour suivre une formation de son choix. Pour en bénéficier, le salarié doit remplir certaines conditions et présenter sa demande à l’employeur, selon une procédure déterminée. Le salarié peut bénéficier, également sous certaines conditions, d’une prise en charge de sa rémunération et des frais liés au congé de la part de l’organisme paritaire collecteur agréé au titre du CIF (OPACIF) ou d’organismes dont la compétence est limitée à une entreprise ou un groupe d’entreprises (AGECIF).

Vous êtes

Conditions d'accès

Contrat à Durée Indéterminée

Salarié en CDI

Justifier de 24 mois d’activité salariée consécutifs ou non et d’1 an au sein de l’entreprise où vous êtes en CDI. Pour les entreprises de moins de 10 salariés il faut justifier de 36 mois de cotisation au lieu de 24.

Contrat à Durée Déterminée

Salarié en CDD

1/ Justifier de 24 mois d’activité salariée consécutifs ou non au cours des 5 dernières années. Pour les entreprises de moins de 10 salariés il faut justifier de 36 mois de cotisation au lieu de 24.
2/ Justifier de 4 mois consécutifs ou non de CDD au cours des 12 derniers mois

Salarié en ex-CDD

Justifier de 6 mois de CDD consécutifs ou non au cours des 22 mois précédant la fin de votre dernier contrat à durée

Intérimaire

Justifier de 1 600 heures dans le travail temporaire au cours des 18 derniers mois, dont 600 heures dans l’entreprise de travail temporaire (ETT) qui signe votre autorisation d’absence. Il faut enfin que la dernière mission ait été effectuée au maximum 3 mois avant la demande.

Intermittent

Artiste interprète

Justifier de 2 ans d’ancienneté professionnelle, d’un volume d’activité de 220 jours de travail ou cachets répartis sur les 2 à 5 dernières années et de 60 jours ou cachets répartis sur les 24 derniers mois ou 30 jours ou cachets répartis sur les 12 derniers mois.

Technicien du cinéma ou de l’audiovisuel

Justifier de 2 ans d’ancienneté professionnelle, d’un volume d’activité de 220 jours de travail ou cachets répartis sur les 2 à 5 dernières années et de 130 jours de travail ou cachets répartis sur les 24 derniers mois ou 65 jours de travail ou cachets répartis sur les 12 derniers mois.

> Pour en savoir plus, cliquez ici

Financer votre formation par un CPF (Compte Personnel de Formation) - Ex DIF (Droit Individuel à la Formation)

Le compte personnel de formation (CPF), alimenté en heures, est utilisable par tout salarié, tout au long de sa vie active, pour suivre une formation qualifiante. Le CPF a remplacé le droit individuel à la formation (Dif) mais les salariés ne perdent pas les heures acquises au titre du Dif et pourront les mobiliser jusqu'au 31 décembre 2020.

> Pour en savoir plus, cliquez ici

Financer votre formation par un CSP (Contrat de sécurisation professionnelle)

Le contrat de sécurisation professionnelle (CSP) permet d’assurer aux salariés dont le licenciement pour motif économique est envisagé dans une entreprise de 1000 salariés ou dans un établissement en redressement ou liquidation judiciaire (quel que soit son effectif), une ensemble de mesures leur permettant de retrouver du travail au plus vite.

Le contrat de sécurisation professionnelle a pour objet l’organisation et le déroulement d’un parcours de retour à l’emploi, le cas échéant au moyen d’une reconversion ou d’une création ou reprise d’entreprise.

Le contrat de sécurisation professionnelle est conclu pour une durée de 12 mois et prend effet dès le lendemain de la fin du contrat de travail.

Pour en savoir plus, cliquez ici

Financer votre formation en CRP (Congé de reclassement professionnel)

Les entreprises ou groupe d’entreprises employant au moins 1000 salariés dont le licenciement économique est envisagé. Ce congé d’une durée variable entre 4 et 12 mois, permet au salarié de bénéficier de prestations d’une cellule d’accompagnement de recherche d’emploi, d’actions de formation professionnelle, ainsi que la possibilité d’effectuer des périodes de travail. L’objectif étant de retrouver le plus rapidement possible un nouvel emploi. Durant ce congé, le salarié est soumis à certaines obligations et sa couverture sociale est maintenue. Le financement des actions de reclassement et de rémunération est assuré par l’employeur.

Pour en savoir plus, cliquez ici

Financer votre formation par une période de professionnalisation

La période de professionnalisation vise à favoriser, par une formation en alternance, le maintien dans l'emploi des salariés les moins qualifiés.

Pour en savoir plus, cliquez ici

Financer votre formation par un CFP (Congé de formation professionnelle) pour les professionnels du secteur public

Le congé de formation professionnelle est ouvert à l’ensemble des agents, titulaires ou non, des trois fonctions publiques. 

Pour en savoir plus, cliquez ici

Financer votre formation Hors temps de travail (FHTT)

La formation hors temps de travail (FHTT ) offre à tout salarié en contrat à durée indéterminée (CDI ) la possibilité de concrétiser son projet professionnel ou personnel en suivant une formation de son choix, indépendamment de celles prévues au plan de formation  de l’entreprise. 

Ce dispositif, issu de l’article 10 de la loi sur la formation professionnelle du 24 novembre 2009, offre la possibilité d’obtenir le financement d’une formation en dehors du temps de travail. Ainsi, la formation hors temps de travail peut être complémentaire de la validation des acquis de l’expérience ou au congé individuel de formation pour financer des modules non obtenus ou des préparations de concours d’entrée en formation. Elle s’adresse à tout salarié travaillant sous contrat à durée indéterminée dans une entreprise du secteur privé, quelle que soit la taille de cette dernière. Le salarié doit justifier d’un an d’ancienneté dans son entreprise. Priorité est donnée aux salariés ayant le plus d’années d’ancienneté.

Pour en savoir plus, cliquez ici