Défi : réaliser un site web de A à Z pour un vrai client

Durant trois mois, nous avons suivi pas à pas le groupe de Clara Delon dans la réalisation d’un site web dynamique. Récit et témoignages.

    Année charnière du Bachelor Web, la deuxième année articule initiation à la réflexion stratégique autour d’un produit ou d’un service et découverte de subtilités de la relation client. C’est à travers le projet de création d’un site Web pour un client réel que les élèves passent de la théorie à la réalité. Trois mois d’atelier, en collectif, une petite aventure qui n’est pas sans remous pour les 90 étudiants répartis en 15 équipes projet, chacune répondant à son client.

    Nous avons suivi un groupe de deuxième année étape après étape. Chacun à son poste, Clara Delon, chef de projet et design, Floreine Rodriguez, UX design, Clara Porru, UI et gestion de projet, Louis-Martin Compiègne, developpeur back, Mattéo Éponville, référent projet et directeur artistique et Benjamin Joly, intégrateur composent l’équipe qui a choisi de travailler pour le projet de Renaud du Peloux, Sublime. L’équipe s’est choisie mutuellement, ils se connaissaient et « nous étions un groupe sérieux et complémentaire », nous confie Clara Delon. « La recherche du client nous a été facilité par la proposition de client par l’IESA multimédia, et le client nous a choisi, nous étions ravi », poursuit Clara Delon.

    Mattéo Éponville et Clara Delon

    Qu’est-ce qu’une journée type pour l’équipe ?

    C’est avant tout répartir les différentes taches à réaliser, organiser et planifier les réunions sur l’avancement du projet, et, bien entendu, les points réguliers avec le client pour expliquer les étapes. Le projet se structure en deux grandes étapes. La première consiste à créer une une nouvelle identité visuelle. La seconde en la refonte du site web existant. Le groupe a ensuite respecté la nouvelle identité visuelle pour la création des wireframes ainsi que des maquettes pour terminer par le développement web, l’intégration et le développement back.

    "Notre relation avec le client se doit d’être la plus professionnelle. Nous échangeons par mail, par téléphone ou en rendez-vous physique. Le planning se planifie ensemble afin d’établir le nombre de rendez-vous à donner.

    Durant un échange, nous lui présentons ce que nous avons réalisé, il commente, nous prenons en compte ses remarques et demandes", explique Clara Delon.

    Comment construit-on un site web ? Floreine Rodriguez, en charge de l’UX sur le site web nous répond : « La première étape de la création d’un site web dynamique est de définir le contexte du projet, via l’étude de la concurrence, des besoins de notre client et de ses utilisateurs. Ensuite, nous entrons dans la phase de conception, qui consiste en la réalisation de wireframes puis de maquettes. En parallèle, nous réalisons l’identité visuelle de la marque. Vient ensuite la phase de développement front et back. Une fois que celle-ci est réalisée, le site est mis en ligne et nous passons à la recette, c’est-à-dire à la vérification de chaque élément du site sur les différents écrans, pour vérifier que les comportements sont similaires aux maquettes. Une fois la recette terminée, nous pouvons officiellement livrer le site web dynamique. »

    « Le cycle de décision n’a parfois pas toujours été optimal » confie Floreine Rodriguez. En effet, en l’absence de traces écrites concernant certaines décisions, le client peut revenir sur des points déjà validés.

    « Trois mois cela peut paraitre long mais la réalité est différente, notre challenge reste le temps et le respect des deadlines imposées. La deuxième grosse difficulté est la communication du groupe et celle avec le client », souligne Clara Delon. Le conseil de Clara est le suivant : pour réussir il faut instaurer un lien quotidien entre les membres du groupe afin de ne pas se décourager face à la charge de travail. Il faut prendre en compte les ressentis de chacun pour qu’aucun membre ne se sente délaissé.

    Au bout de ces 3 mois, l’équipe est fière d’elle. Ils savent qu’ils sont allés jusqu’au bout. Ils ont appris à rester professionnels et ont su professionnaliser les échanges. Cela n’a pas été simple mais aujourd’hui ils ont confiance en eux et en leurs compétences. Ces conditions réelles changent la donne.

    Nous avons voulu en savoir plus sur la relation client et nous avons posé nos questions auprès du client, Renaud du Peloux, afin de savoir si les attentes et les besoins ont été respectés.« Mes attentes étaient très élevées, je pense qu’il n’y a pas d’âge pour faire de jolies choses bien faites. D'un point de vue business, mes attentes étaient que j'avais besoin d'un meilleur site web que celui que j'ai actuellement, créé sous Wix. Mon agence ne fait pas suffisamment de profit pour dépenser 12k€ dans un site web sur-mesure, donc c'était pour moi une opportunité précieuse », précise le client.

    La création de la charte graphique s’est déroulée main dans la main avec le groupe et le client. Les difficultés ne sont apparues qu’à partir de la refonte du design du site. Manque de temps, une proposition qui n’a pas tout de suite plu au client, il est vrai que le stress de ne pas finir à temps prend le dessus. L’évolution du site a créé des tensions mais Mattéo Éponville, référent chef de projet a su amener d’autres propositions. Les étudiants se sont montrés pédagogue envers le client sur la partie développement web et le client s’est senti impliqué dans toutes les étapes.

    « J'en tire un magnifique site web. Je suis très content du site. Il est beau, il répond bien à mon brief initial, il est bien construit avec un back office qui me rend autonome. J'ai beaucoup de chance d'avoir pu travailler avec vos étudiants. Je les remercie, et je remercie également l'IESA multimédia. L'expérience de me retrouver dans la peau du client m'a aussi beaucoup appris, dans la mesure où toute la journée, dans mon métier, je suis dans la peau de l'agence, face aux clients. C'était très intéressant de voir vos étudiants mener le projet. Ils s'en sont très bien tirés. Ils ont fait preuve de beaucoup de professionnalisme, à tel point que souvent j'oubliais que j'avais affaire à des étudiants », termine Renaud du Peloux.

    L’aboutissement du nouveau site pour le client est la récompense finale et ici les deux parties sont extrêmement fiers de leur collaboration. C’est une belle réussite d’équipe !