Lancement de la compet' des Bachelors

Un challenge à la hauteur des étudiants de l'IESA multimédia !

competition 3ème année bachelor web

Depuis un long mois déjà, les 3ème année Bachelor Web bûchent sur leur première compétition de l’année.

La campagne de sensibilisation est la suivante : Comment valoriser les énergies « propres » ? Moins d’un mois après la COP23, et à l’aube d’un One Summit Planet qui se tiendra à Paris le 12 décembre, les étudiants se sont préparés à présenter une stratégie de communication ce vendredi 15 décembre.

competition stratégie bachelor web iesa multimédia

Une cohésion indispensable, accroitre ses compétences ensemble 11 équipes s’affronteront, coordonnées par un chef de projet pour chaque équipe. Ces dernières sont composées de groupes paritaires (UX designer, développeur web, webdesigner, motion designer etc…) et répondent au brief donné.

Une équipe de professionnels encadre tout au long de la compétition nos étudiants :

  • Grégory Nedelec : Stratégie de communication sur le web
  • Céline Crespin : Communication et social media / Community management et écriture sur le web
  • Henry Pheng : HTML/CSS et tous les aspects techniques web
  • Yann Morillon : Image, son et écriture
  • Jérémy Serval : Design, design émotionnel
  • Jonathan Beltran : UX designer

Portraits intervenants de la #COMPETB32017

(Compétition des Bachelors 3 – novembre/décembre 2017)

Sans eux, nos étudiants en 3ème année Bachelor web, se sentiraient bien seuls. Ils donnent le la, comprennent, soutiennent, poussent et dirigent toutes les équipes pour les amener à se surpasser lors de cette première compétition de l’année pour le Bachelor. Pour rappel, nos étudiants doivent créer une stratégie de communication et la viraliser.

Ils sont au nombre de 6, chacun spécialisé dans un domaine distinct pour répondre aux demandes des étudiants. Voici leurs portraits :

Grégory Nedelec (Référent pour la compet) : 

Quel est ton domaine d’expertise ? Je suis spécialisé dans la stratégie globale et digitale. Je suis également chef de projet. (Et fan d’Elon Musk).

Quel est ton rôle au sein de la compet ? Mon rôle dans la compétition est d’être le Directeur projet des étudiants et des autres intervenants. Je m’occupe ainsi de l’élaboration du brief et du suivi des livrables.

Comment travailles-tu avec les étudiants ? Je souhaite faire comprendre le mode projet aux étudiants, en étant bienveillant et exigeant afin de leur permettre de monter en compétences.

Quelles sont les attentes de la compet ? Je souhaite voir des étudiants motivés, soudés et fiers de leur travail. La compétition étant aussi une aventure humaine, l’objectif est de vivre la gestion de projet.

En quelques mots, quel est l’objectif de la compet ? Pour la première compétition, nous leur donnons un brief commun. Ils vont acquérir et se servir des compétences diverses comme la gestion de projet en V, découvrir l’introduction à la notion de KPI des metrics ainsi qu’une introduction à l’UX appliqué. L’objectif de cette compétition est de créer un dispositif viral générant des RP. Il faut donc réaliser une stratégie parfaitement cohérente avec l’exécution. C’est une grosse introduction à la gestion de projet appliquée. Généralement, nous proposons un brief axé sur une campagne de sensibilisation. Cette année, elle concerne les énergies propres.

Céline Crespin :

Quel est ton domaine d’expertise ? Je suis la référente en communication digitale et social media/community management.

Quel est ton rôle au sein de la compet ? J'interviens sur la stratégie de communication, la stratégie en social media et la gestion des réseaux sociaux des projets. Mon rôle est de conseiller, d'orienter et d'encadrer les élèves sur la création de leurs supports de communication. Le but est de tenir une cohérence de strat mais aussi de savoir bien appliquer ses idées de façon efficace et qui convienne à leurs compétences acquises lors des cours.

Comment travailles-tu avec les étudiants ? C’est plus qu’une école de communication, ils apprennent beaucoup sur le contenu mais je les encadre justement sur la façon de viraliser et de communiquer leurs créations et leur cheminement de strat afin de toucher des cibles qu'ils ne maîtrisent pas forcément. Ce qui est fascinant, c'est d'échanger avec eux et de compléter une idée qu'ils ont au départ, de la détailler, de leur faire poser des questions pour qu'ils trouvent la solution eux-mêmes. Le rôle de coach est primordial pour les obliger à se dépasser et à faire beaucoup de veille ! Le web est un media qui n'attend pas, qui avance sans eux. Alors ce challenge leur permet de s'y confronter et d'être plus créatif dans un sujet sérieux tout comme dans un sujet plus divertissant !

Qu’attends-tu de cette compet ? D'aller plus loin que leur enseignement ! C'est tout le but de ces projets, les obliger à appliquer ce qu'ils ont appris et surtout à booster leur curiosité et leur créativité. Certains étudiants se révèlent clairement lors de ces projets et d'autres identifient mieux leurs intérêts, leurs lacunes aussi. Pour moi il y a un intérêt pro et perso dans ces compétitions, à la fois pour les élèves mais aussi pour nous intervenants !

Henry Pheng :

Quel est ton domaine d’expertise ? Les aspects techniques des projets web.

Quel est ton rôle au sein de la compet ? Mon rôle est de piloter la valorisation de l'activité des spécialisations développement web au sein de projets pluri-disciplinaires.

Comment travailles-tu avec les étudiants ? Par objectifs. Les amener à proposer et implémenter des solutions techniques au travers de la compréhension des enjeux. Il est indispensable de mettre l'accent sur la réflexion et la préparation.

Qu’attends-tu de cette compet ? Les étudiants doivent comprendre l’importance et valider les connaissances acquises en tronc commun dans les spécialisations. Il est nécessaire de mettre en place des ponts entre les spécialisations sur les domaines de compétences communes. Cela sera essentiel dans leur vie professionnelle future.

Yann Morillon :

Quel est ton domaine d’expertise ? L'image au sens large du terme, l'écriture, la réalisation, le montage et la communication à travers cet ensemble. 

Quel est ton rôle au sein de la compet ? Il est avant tout d’aider les élèves à conceptualiser un message qu'ils devront transmettre à leur cible. Communiquer à travers l'image et le son. Ensuite de les aider et de les accompagner dans tous le processus, de l’écriture à la post production afin qu'ils puissent réaliser un spot publicitaire le plus impactant possible.

Comment travailles-tu avec les étudiants ? Je suis disponible jour et nuit avec les étudiants pour échanger sur leurs avancées (ils ont mon numéro). Je suis dans un rôle d accompagnateur ou de directeur de production. Leur donner des conseils, des objectifs, des deadlines afin d’arriver lors de la présentation avec une vidéo, claire, efficace, juste, ciblée et percutante.

Qu’attends-tu de cette compet ? Chaque année durant leurs 3 ans de cursus, nous les aidons à passer différentes étapes. D’abord, la fiction a travers un court métrage en première année, puis l'information à travers un reportage ciblé en deuxième année et enfin la communication à travers une campagne de brand content. Cette compétition doit leur permettre d’aborder et de développer leur sens de communicant afin d’arriver à la compétition de fin de 3ème année avec tous les outils nécessaires à leur future réussite professionnelle.

Jérémy Serval :

Quel est ton domaine d’expertise ? Le design avec un petit plus sur le design émotionnel, l'ergonomie voir la neuro-ergonomie (je fais aussi très bien les crêpes).

Quel est ton rôle au sein de la compet ? J'oriente les équipes dans leur conception graphique. Du logo à leur interface finale, en passant par la charte graphique, j'oriente, aide et valide les créas des équipes.

Comment travailles-tu avec les étudiants ? J'essaie de ne pas avoir une seule façon de travailler avec les étudiants. Je m'adapte à chacun. J'essaie le plus possible de ne pas donner les réponses directement mais plutôt d'orienter. Je donne des indices pour que chacun arrive à un résultat optimal de lui-même. Je suis intimement convaincu que l’on apprend en faisant et pas uniquement en écoutant.

Qu’attends-tu de cette compet ? Entendre de la bouche des étudiants à la fin de la compet: "Eh mais c'est ouf ! Comment j'aurais jamais cru pouvoir sortir ça (wesh :p)".

Jonathan Beltran :

Quel est ton domaine d’expertise ? Je suis UX Designer.

Quel est ton rôle au sein de la compet ? Mon rôle est de les accompagner sur des questionnaires, des interviews utilisateurs, des personaes et des wireframes. Je suis là pour que la base soit saine et cohérente, en accord avec de vraies attentes utilisateurs. Le but est que leurs propositions ne soient pas en décalage avec leurs utilisateurs mais qu’elles répondent à de vraies problématiques.

Comment travailles-tu avec les étudiants ? Je challenge au cas par cas les étudiants. Je m’attarde sur les solutions plutôt que sur les problèmes. Au-delà, c’est le « pourquoi » des choses qui m'intéresse. Si on ne sait pas pourquoi on fait les choses, si on ne sait pas ce que l’on veut démontrer alors on ne peut pas être pertinent face à ses utilisateurs. Je leur apprends à être curieux et à tout remettre en question.

Qu’attends-tu de cette compet ? J’attends de cette compet que les élèves me surprennent, qu’ils aillent encore plus loin que ce qu’on leur demande.