IESA Start : pré-incubateur de l’IESA multimédia

#learningbydoing

IESA Start : pré-incubateur de l’IESA multimédia

Véritable temps fort et trait d'union des deux années du Mastère Expert en Stratégie Digitale, le IESAMM Start est basé sur la culture d’entreprendre, qui prend la forme d’un pré-incubateur sécurisé via une pouponnière au sein de l’école. 

L'IESAMM Start est le meilleur moyen de se tester dans un contexte grandeur nature. En effet, en se confrontant à la création d’une startup ou d’un projet d’entreprise, dans le pré-incubateur de l’école, les étudiants sont plongés dans une réalité économique et créative qui leur apprend à oser aller au bout d’une idée en la transformant en projet innovant.

L'objectif du IESAMM Start :

Le lancement d’un projet startup digital va au-delà de la simple maitrise de compétences techniques en développant de façon continue des compétences du registre cognitif qui sont tous interdépendants : 

  • Le savoir agir : savoir combiner et mobiliser ses ressources
  • Le savoir interagir : savoir mobiliser les ressources externes
  • Le vouloir agir : qui relève de la motivation de l’étudiant
  • Le pouvoir agir : qui rend l’action possible et accessible
  • Le savoir être : capacité à s’adapter à des situations variées et ajuster ses comportements

L'IESAMM Start est articulée autour de plusieurs points forts permettant à l’étudiant l’exploration des idées et l’exploitation de son projet. Cette démarche pédagogique lui permet :

  • de s'engager dans une démarche d'auto réflexion
  • de l'accompagner à travers un processus type
  • de lui donner des outils d’aide à la prise de décision
  • de l'ammener à valider ses hypothèses sur le terrain
  • de créer une communauté de pratiques autour de l’entrepreneuriat

Lors de la première année du Mastère :

Durant la première année du Mastère, la démarche de reflexion est individuelle. Chaque étudiant s’empare d’une opportunité de marché afin de développer un projet à dimension digitale ou réalise une mission de conseil sur une problématique digitale pour le compte d’une entreprise et l’accompagne dans son développement. Dans le cas des projet intrapreneurial, Il est préférable que le projet soit un domaine d’activité stratégique (DAS) bien identifié de façon à permettre à l'étudiant d'être relativement libre et de pouvoir construire le projet sans être trop dépendant de l'entreprise (ex : données financières). Une présentation individuelle d’une note d’intention devant jury professionnel au début du second semestre de la première année permettra à chaque étudiant de décider de continuer seul ou en binôme. En fin d'année, il est attendu la réalisation d’une étude de marché afin de valider les premières hypothèses ainsi que la planification du projet dans une logique Lean startup.

Lors de la deuxième année du Mastère :

En deuxième année, l’étudiant ou le binôme se confronte à son marché par de premières actions (communication, première ventes…) permettant de voir l’adéquation de sa proposition de valeur avec les attentes de ses clients / prospects. Il doit rédiger l’ensemble des différentes parties du business plan et l’ensemble des différentes parties de son cahier des charges technique et fonctionnel. Il est attendu en fin d'année un business plan complet ainsi q'un prototype final au coeur du projet (site web, application, objet connecté…) qui seront présentés à un jury professionnel composé d'acteurs majeurs du secteur du digital et des investisseurs. 

Un accompagnement personnalisé et des grands rendez-vous rythment l'emmergence du projet

Du choix du projet à sa réalisation, les étudiants sont accompagnés par un coach qui leur apporte ses compétences en gestion de projets mais également une expertise professionnelle. Chaque semaine, les étudiants travailleront donc 2h sur leurs projets en présence de leur coach.

5 journées thématiques, appelées IESAMM Camp rythment également l’année pour permettre aux étudiants de rentrer facilement dans la production des différents livrables. Ces journées sont construites dans un esprit «Hackathon» pour apprendre et comprendre de manière ludique :

  • Emergence de l’idée > pour concevoir son projet
  • Business Model > pour intégrer son projet dans une logique économique
  • Business Plan > pour valider la faisabilité de son projet et établir le plan financier prévisionnel ainsi que le plan d’action
  • Pitch > pour savoir présenter son projet de manière convaincante
  • Prototypage >  pour visualiser la solution digitale et en présenter des fonctionnalités.

Des DigiTime ou Digidej réguliers, permettent de rencontrer de nombreux professionnels qui font le digital français. Véritables moments d'échanges avec ces professionnels qui viennent partager leurs expriences et expertise lors d'un moment convivial.

 

#learningbydoing