Du beau livre à l’objet de communication

L’agence studio Plastac a mis au défi les 3ème année design graphique et webdesign de réaliser une collection de livres

bachelor design graphique bac+3 licence

    La réalisation d'un livre peut demander des mois de préparation. Alors s'engager pour créer une collection de trois livres, c'est un vrai challenge.  

    L’agence Studio Plastac fait découvrir aux étudiants de 3ème année du bachelor web spécialisation Design graphique et webdesign l'expérience de réaliser une collection de livres en un mois seulement.

    Studio Plastac

    De la conception à la réalisation

    Du choix de la thématique de la collection, à la reliure et l’impression, les étudiants ont dû maitriser l’ensemble du procédé de création. Le studio Plastac a souhaité rajouter une difficulté en leur demandant d’inclure un principe interactif aux livres (ex : smartphones, montre ou tablette), ce qui permet de faire intéragir le lecteur avec son livre.

    L’exigence a été poussé à l’extrême pour que les étudiants puissent saisir l’importance de la qualité du rendu face à un client. L’accompagnement par le studio Plastac auprès de nos étudiants a joué ce rôle. Oriane Levoy, étudiante B3 DG, nous raconte « c’est un projet qui nous a permis de travailler à plusieurs, de parler du sujet de notre choix et de créer librement nos livres, sans réelle contrainte : de faire une collection à notre image. C’est un projet qui a demandé pas mal d’investissement, notamment au niveau du temps, mais qui a été très enrichissant et qui sera, je pense, un réel plus pour notre portfolio. »

    L’impression d'un livre est une technique et un savoir-faire qui varie selon les projets. Papier couché ou non ? Couverture en toile ou marquage à chaud ? Reliure suisse ou japonaise ? vernis selectif 3D ? Pas simple de s’y retrouver. Une fois l’impression finie, c’est au tour du façonnage du livre « assemblage » qui permet de réaliser la reliure. Et là encore que choisir ? Quels sont les coûts ?

    Les choix opérés font la différence entre un livre bien fait et un livre que l’on oublie.

    Les choix graphiques ont soulevés le plus de tension entre les différents groupes d’étudiants car une collection de livres n’est réussie que si la cohérence graphique y règne. Marine Delluc, étudiante B3DG, témoigne « nous avions beaucoup de divergences d'opinions et d'idées. C'était dur de nous mettre d'accord car chacun a ses idées et personne ne veut changer de position. Mais grâce à ce projet, je sais faire du print et surtout une collection de livre. C’est fou de rendre réel ce projet en un temps record.»

    La présence du Studio Plastac durant le mois a permis aux étudiants de surmonter les obstacles de fabrication et ont permis de voir le jour plus de 30 livres dans un temps records !