Le terme UX n’est apparu que très récemment dans l’environnement digital. Avec la montée des nouvelles technologies et l’apparition des applications mobiles, l’UX (expérience utilisateur) a pu se développer de façon exponentielle.

Mais il faut savoir que l’UX n’est pas seulement affaire d’ergonomie ou de graphisme contrairement à l’UI (user interface) qui lui ne se réduit qu’à l’aspect visuel d’une expérience digital. 

L’UX ou plus précisément l’UX design désigne l’expérience que vit l’utilisateur quand il interagit avec une interface digitale. Dès lors, l’UX designer a pour objectif de rendre son utilisation la meilleure possible, qu’elle soit une interface, un appareil digital, un service ou tout autre dispositif. 

L’UX est un domaine difficile à cerner tant les possibilités d’utilisations sont variées. On pourra dire que son domaine de prédilection est aussi bien l’utilisabilité (la « facilité d’usage » d’un dispositif quel qu’il soit) que sur l’impact émotionnel ressenti en utilisant ce même dispositif. Dès lors ces deux données combinées sont inséparables pour recueillir tous les critères d’une UX efficace. 

Pourquoi l’UX va plus loin que l’utilisabilité ?

L’UX s’oppose à l’utilisabilité de manière concrète. L’UX design se base en effet sur le ressenti et permet de mettre en avant l’interface par le biais de plusieurs disciplines. L’UX design est un large vase qui regroupe de nombreuses compétences et connaissances dont l’UI design, le design de services, l’architecture d’informations ou encore le design d’interaction. 

L’UX design n’est donc pas simplement une adaptation de l’interface à l’utilisateur, mais elle prend en compte son comportement et sa psychologie pour lui apporter la plus belle expérience possible dans l’utilisation du produit ou du service. L’UX designer doit alors simplifier l’usage que font des produits et services les utilisateurs en faisant naître chez eux une émotion par le biais d’un « storytelling ». 

Quelles formations pour devenir UX designer ? 

Plusieurs voies sont possibles pour accéder aux nombreux métiers de l’UX. Cependant le futur UX designer privilégiera une formation en webdesign couplée à de l’intégration. L’UX étant un domaine fortement communicatif et sociologique, il sera conseillé d’intégrer un Master UX design où la stratégie de communication a également son cœur. 

L’IESA multimédia propose un Bachelor UX design (spécialisation en 3ème année) et un Mastère UX design accessible après un Bac+3 destiné à apporter un savoir approfondi de l’environnement digital. Dans cet optique, le futur UX designer doit comprendre et analyser les besoins de l’utilisateur et de son parcours (UX design) pour enfin acquérir une méthodologie efficace liée à la pratique du webdesign. 

Suite à cette formation, l’étudiant est capable de piloter des projets complexes en mettant en avant des compétences variées dans le management, l’entreprenariat, la finance, le e-marketing, la communication, les nouvelles technologies et ce dans une vision globale ajustée à l’utilisateur.