Une compétition sous haute tension

La promotion de 3ème année de Bachelor Web dispose d’un mois pour créer une startup !

    Depuis le 6 juin 2019, les étudiants de 3ème année ont entamé la compétition finale concluant trois années de Bachelor Web. Ce projet, d’envergure, repose sur un brief tiré au sort et combinant pour chaque groupe des mots-clefs, une cible, un ton de communication et une contrainte aléatoire. L’objectif de cette compétition est de créer un produit ou un service en appliquant la méthodologie lean startup qui permet à nos étudiants de monter une startup en un mois. L’enjeu est de développer un produit/service et de l’agrémenter de fonctionnalités puis de mesure le succès du produit via des KPI (Indicateurs clés de performance).

    Ci-dessous, les motion designers de la promo B3 2019 prêts pour la compétition finale

    bachelor motion design bac+3 licence

     

    Cet exercice met en compétition 13 équipes, pilotées par leur chef de projet, eux-mêmes secondés par leur web designer, motion designer, développeur et Ux designer. Pendant le mois et demi d’immersion totale, les équipes sont encadrées par 7 intervenants spécialistes qui les poussent dans leurs derniers retranchements pour chaque livrable. « La compétition finale, c’est un grand moment de partage. Surtout entre élèves et intervenants » témoigne Paul Bridot, étudiant en spécialisation motion design.

    C’est aussi une somme de stress, de joies et de satisfactions à surmonter les difficultés ensemble par la dynamique et l’intelligence collective développée au sein de chaque groupe.

    Fabriquer, créer, surprendre

     

    La compétition est un tremplin pour permettre aux étudiants de réaliser dans les conditions réelles au sein de l’école un projet qui leur assure de pouvoir aborder sereinement les conditions de création d’une entreprise ou de n’importe quel projet digital.

    C’est un concentré de ce qu’ils ont vécu durant leur alternance et de tous les projets qu’ils ont déjà pu réaliser durant leur cursus.

    « Un concept ne se lit pas dans un magazine, il se teste » explique Melissa Gilly, étudiante en design graphique.

    Un confessional pour souffler

    Cette année, la nouveauté c’est la mise en place d’un confessionnal. L’équipe communication, qui assure l’ambiance et le soutien des compétiteurs avec l’équipe pédagogique, sollicite chaque groupe pour qu’ils se confient sur l’ambiance et l’état d’avancement du projet. Un moment de détente avant de se replonger dans la compétition.

    Clashs, confessions intimes ou encore déclarations d’amour, s’y dévoilent les coulisses de la compétition finale. Assez de la langue de bois, c’est un rendez-vous qui restera dans les annales de l’IESA multimédia. Second degré indispensable ! Les épisodes sont mis en ligne toutes les semaines sur nos réseaux sociaux.

    Les présentations auront lieu les 18 et 19 juillet 2019 au campus de l’innovation Cluster, 75013 Paris.