Benjamin Athuil, fondateur du Schmilblick

Benjamin Athuil, fondateur du Schmilblick

Quand les étudiants de l’IESA multimédia collaborent avec l’entreprise sociale Le Schmilblick.

Présentation

Collaboration intervenant extérieur avec les 3ème année de Bachelor - Développement web

    D’où vous est venu le concept de votre jeu Le Schmilblick ?

    Je suis un jeune diplômé de l'ESSEC, mon stage à Palo Alto m’a beaucoup interrogé sur le sens du travail. Pourquoi travaille-t-on ? Cette question est assez vite confirmée après l'un de mes derniers cours : "Enjeux de l'ESS", qui met les yeux en face des trous sur les failles de notre société. Ma réponse : je veux diriger au mieux possible la valeur que je créé par mon travail, avoir un impact positif sur la société, et permettre aux autres d’en avoir un facilement. Maintenant, avec Pierre, diplômé d'Épitech, nous développons donc le 1er jeu mobile qui finance des associations, pour faire avancer les choses en s'amusant ! Sa première version sortira en Juin, après que nous ayons bénéficié entre autres de toutes les belles idées des étudiants de l'IESA multimédia.

    Quelle est votre démarche au sein de l'IESA multimédia ?

    Nous avons été approchés par l'association Latitudes et avons vite été séduits par leur idée : faire travailler des étudiants en développement web et informatique sur un projet réel d'intérêt général (le nôtre !) , plutôt que sur des exemples fictifs qui n'ont pas ensuite d'impact sur la société et souvent finissent aux oubliettes malgré tout le travail dessus. C'est génial ! Car premièrement, cela motive d'autant plus les étudiants de l’IESA multimédia à s'investir dans le cours : leurs travaux seront utiles à un projet solidaire. Et ensuite, justement, cela permet aux projets de l'ESS et aux associations d'intérêt général comme le nôtre de bénéficier de ressources inespérées pour développer des outils numériques ! Autant d'étudiants qui réfléchissent à mon projet d'entreprise sociale, c'est magique.

    Selon vous, que représente la réalisation d'un tel projet dans le cadre du cursus des étudiants de l'IESA multimédia ?

    Je pense que la conception d’un projet en situation réelle est une expérience enrichissante pour les étudiants de l’IESA multimédia. De la réception du brief à sa mise en œuvre, l’idée de participer à un tel projet leur permet de se confronter aux problématiques d’une véritable demande client et de renforcer leur motivation. Avec ce projet d’application mobile "Le Schmilblick", j'espère leur avoir montré une voie porteuse d’avenir qui est l'entrepreneuriat et l’innovation sociale. Ce sont ces étudiants qui sont les acteurs de la société de demain.

    Quels sont vos futurs projets au sein de votre entreprise ? Comment envisagez-vous la suite de votre aventure ?

    Nous sommes en phase de préparation du jeu, dont nous ferons un softlaunch cet été : le lancement d'une V1 pour commencer à faire jouer et éprouver le modèle de redistribution aux associations. L'enjeu à moyen terme est de lever des fonds pour pouvoir développer le jeu, acquérir de nouveaux utilisateurs grâce à du marketing digital et créer de nouvelles versions (et pourquoi pas d'autres jeux ?) Notre vision est de développer des outils qui permettent à la majorité d'avoir un impact social positif :)

    Voir tous les témoignages

    Découvrez les autres portraits

    Stéphane Deborne
    Intervenant pour les modules Webdesign et Réalisateur web à destination des étudiants de formations continues...
    Mehdi Bachali, fondateur de Parkizi
    Mehdi Bachali, étudiant en classe de Prépa Mastère à l’IESA multimédia et jeune entrepreneur nous parle de...